!css

Moorea Fund Flexible Allocation Fund

Compartiment de la SICAV Moorea Fund, gérée par Société Générale Private Wealth Management

Avant de souscrire, il est nécessaire de consulter le prospectus complet du compartiment ainsi que le DICI.

Politique d'investissement

Moorea Flexible Allocation Fund est un fonds de fonds ayant pour but de former un portefeuille de fonds équilibrés avec une politique de gestion flexible (fonds mixtes). L’objectif d’investissement est de fournir une croissance du capital sur du moyen-long terme. Moorea Flexible Allocation Fund se concentre sur une diversification appropriée du risque et un ajustement du profil de risque en fonction de la vision et stratégie du gérant.

L’allocation globale résultera d’une sélection de fonds sous-jacent : les actifs détenus dans le portefeuille seront diversifiés par classes d’actifs, région géographique, devises ou secteur sans restrictions spécifiques dans la proportion des investissements de chaque catégorie. Le compartiment détiendra généralement 10 fonds en moyenne (15 fonds max). A titre accessoire, le compartiment peut investir dans des instruments de marché monétaires ou en espèce (jusqu’à 20% des actifs net).

En diversifiant les styles de gestion et gestionnaire, la stratégie d’investissement est moins exposée à des décisions unilatérales d’un gérant unique et d’un seul style de gestion, ce qui permet de réduire la volatilité du portefeuille. Le compartiment peut investir dans des fonds libellés dans toute devise. Cependant, les devises autres que celles du portefeuille peuvent être couvertes afin de réduire le risque de change.

Durée de placement recommandée  

La valeur liquidative est publiée quotidiennement sur le site web www.fundinfo.com et dans les journaux belges "L'Echo" et "De Tijd"

Compartiment Moorea Fund Flexible Allocation Fund
Catégorie Mixte
Forme juridique Compartiment de Moorea Fund, SICAV de droit luxembourgeois
Code ISIN LU1278756777 LU1278756850
Type de part Capitalisation Distribution
Classe RE RE-D
Devise EUR
Investissement minimum 1 part
Échéance Aucune
DICI    

Risques

Le processus d’investissement débute par la définition d’un budget de risque en termes de volatilité afin de rester conforme au profil de risque du Compartiment.

Le Compartiment se situe actuellement au niveau 3 de l’indicateur de risque synthétique suite à des investissements dans plusieurs émetteurs de haute et moyenne qualité, dont la majorité sera constituée d’obligations « investment grade » et d’obligations d’entreprises à haut rendement sur le moyen terme.

Les données historiques, telles que celles utilisées pour calculer l’indicateur synthétique, peuvent ne pas constituer une indication fiable du profil de risque futur du Compartiment. Il n’est pas certain que la catégorie de risque et de rendement affichée demeure inchangée. Le classement du Compartiment est susceptible d’évoluer dans le temps. La catégorie la plus faible n’est pas synonyme d’investissement sans risque.

Le Compartiment pourra également être exposé aux risques suivants, lesquels ne sont pas pris en compte de manière appropriée par les indicateurs de risque ci-dessus :

Risque de contrepartie : Il se réfère au risque de défaillance d'une contrepartie entraînant un non-paiement. Le Compartiment peut être exposé au risque de contrepartie via l'utilisation de produits dérivés de gré à gré conclus par un commun accord avec une institution de crédit.

Risque de liquidité : Il se réfère à la possibilité que le Compartiment puisse perdre de l’argent ou soit dans l’incapacité de réaliser des plus-values s’il ne peut pas vendre un titre au moment et au prix les plus avantageux.

Risque de crédit : Il se réfère à la probabilité que le Compartiment puisse perdre de l’argent si un émetteur se trouve dans l’incapacité de satisfaire ses obligations financières, telles que le paiement du principal et/ou des intérêts relatifs à un instrument.

Risque opérationnel : Il se réfère à un échec ou à un retard dans le système, les processus et les contrôles du Compartiment ou de ses prestataires de services, lequel pourrait entraîner des pertes pour le Compartiment.

Risque de marché : La possibilité pour un investisseur de subir des pertes en raison de la performance globale des marchés financiers.

Risque de concentration  Il fait référence au risque d'être soumis à des pertes significatives si le Compartiment détient une position importante dans un investissement qui subirait une diminution de sa valeur ou qui serait autrement affectée, y compris par le défaut de l’émetteur.

Frais

Frais d'entrée 5 % max
Frais de sortie Néant
Frais courants 2,15 %

Les frais et commissions1 acquittés servent à couvrir les coûts d’exploitation du compartiment, y compris les coûts de commercialisation et de distribution de ses actions. Ces frais réduisent la croissance potentielle des investissements.

Fiscalité2

Type de part Capitalisation Distribution
Taxe boursière 1,32 %
(€ 4000 max)
Néant
Précompte mobilier sur plus-values 30 %3 Néant
Précompte mobilier sur dividendes Néant 30 %

Vous souhaitez en savoir plus?

Nous sommes à votre disposition.



Moorea Fund Flexible Allocation Fund

Téléchargez ici la brochure.

1 Le montant des frais courants pour l’exercice clôturé en décembre 2017 est basé sur les frais de l’année précédente. Les frais courants peuvent varier d’une année à l’autre. Ils ne comprennent pas la commission de surperformance, ni les dépenses d’intermédiation, à l’exception des frais d’entrée / sortie payés par l’OPCVM lorsqu’il vend ou achète des parts d’un autre OPCVM. Pour de plus amples informations concernant ces frais, veuillez consulter le prospectus.

2 Le Compartiment est soumis aux lois et réglementations fiscales en vigueur au Luxembourg. Selon votre pays de résidence, cela peut avoir un impact sur votre investissement. Pour de plus amples détails, veuillez consulter un conseiller fiscal.

3 Etant donné que le compartiment investit plus de 10 % dans les produits à taux fixe, les personnes physiques qui ont investi dans la part de capitalisation paient un précompte mobilier de 30 % sur les revenus qui – pendant la durée de ‘possession’ – résultent des produits à taux fixe investis dans le compartiment.