!css

Éclairage et perspectives avec Vincent Delpech

Une gamme de fonds gérée par Société Générale Private Wealth Management

La gamme de fonds Moorea Global Allocation Portfolio (GAP), qui prône l’allocation d’actifs et la diversification au niveau mondial comme principale source de valeur ajoutée, a fêté son premier anniversaire en mai 2017.
À cette occasion, Vincent Delpech, Gérant de la gamme de fonds Global Allocation Portfolio (GAP), donne son éclairage sur l’année écoulée et les perspectives pour les mois à venir.

 

 

Vous fêtez le premier anniversaire du lancement de la gamme de fonds Moorea Global Allocation Portfolio (GAP). Pouvez-vous revenir sur la génèse de cette gamme de fonds ?

En mai 2016, une nouvelle génération de fonds multi-classes d’actifs a été lancée. Dans un environnement complexe et en constante évolution, offrir plus largement à l’ensemble un véhicule d’investissement de long terme est apparu un enjeu majeur. Les investisseurs sont à la recherche de produits d’investissement qui prêtent attention à la préservation et la croissance à long terme de leur patrimoine. Depuis son lancement, la gamme a rencontré un vif succès (300 millions d’euros d’encours à fin mai 2017).
L’objectif d’investissement des compartiments est de générer une croissance à moyen terme aux investisseurs à partir d’un portefeuille diversifié. Le portefeuille sera géré de manière active, en fournissant une exposition dynamique aux produits de taux, aux actions et aux investissements alternatifs, par le biais d’OPCVM et de lignes directes.

 

A quelle catégorie d’investisseurs ces fonds s’adressent-ils ?

Beaucoup d’investisseurs ont peu de temps à consacrer au suivi des marchés financiers. Bien souvent, ils ne disposent pas de la réactivité et de l’expertise nécessaires pour tirer partie des opportunités de marché et investir au moment opportun dans les classes d’actifs, zones géographiques et secteurs. Au travers de la gamme Moorea GAP, les investisseurs accèdent à une solution « Coeur de Portefeuille » visant à générer des rendements réguliers tout en les accompagnant dans leurs projets à moyen et long terme. Les investisseurs peuvent opter pour le portefeuille le plus adapté au couple risque/ rendement ou à leurs attentes: conservateur (Conservative), équilibre (Balanced), ou croissance (Growth).

Trois profils de risque pour répondre au mieux aux attentes de nos clients
en termes de couple risque / rendement.

Quelle est la philosophie en matière d’investissement?

Les 3 compartiments Moorea GAP Conservative, Balanced et Growth permettent de:

  • Bénéficier de l’ensemble des expertises de plus de 100 professionnels des marchés - stratégistes, gérants de portefeuilles, analystes - qui scrutent en continu les marchés financiers à la recherche d’opportunités
  • Accéder à des gérants internationaux de renom à un niveau de frais réduits grâce à l’accès à des parts institutionnelles. Le fonds peut investir dans certains ETFs - fonds côtés à la bourse qui suivents des indices - s’avérant parfois plus adéquats lorsqu’il s’agit de traduire les convictions thématiques, sectorielles ou régionales. Le fonds a un accès à plus de 200 fonds et ETFs parmi lesquels les gérants les plus reconnus et sélectionnés par Lyxor, une société indépendante spécialisée dans l’analyse des fonds. Grâce à cette plateforme, le gérant peut aisément mettre en oeuvre ses convictions de portefeuille.
  • Offrir une large diversification, grâce à une allocation d’actifs pouvant intervenir sur une palette étendue d’investissement (actions, obligations, matières premières et gestion alternative) et résolument internationale. Cette diversification se traduit également en termes de sous-jacents et permet de saisir les tendances de style ou de rotation sectorielle.

« Les investisseurs accèdent à la fois aux gérants internationaux les plus reconnus dans leur domaine. »

 

Quelles sont les principes clés du processus d’investissement ?

En matière de gestion une approche pragmatique est fondée sur trois piliers:

  • L’analyse macroéconomique et des fondamentaux représente le socle des décisions d’investissement et permet d’affiner les vues d’investissement sur les différentes classes d’actifs. Une analyse fondamentale et quantitative détecte de manière approfondie les signaux portant sur les indicateurs économiques, de valorisations, de momentum ainsi que de sentiment de marché.

    C’est au travers de l’analyse de ces facteurs que le scenario de marché et les convictions en matière de classe d’actifs et sous classe d’actifs sont définis.
  • La construction du portefeuille: sur la base des vues d’investissement, il y a une allocation tactique adaptée aux différents portefeuilles en respectant le budget de risque et le profil d’investissement associé. Ensuite, il y a le choix minutieux des sous- jacents en sélectionnant les gérants de portefeuille ou ETFs traduisant les convictions de marché (secteur, style de gestion, profil de risque...).
  • Le contrôle des risques: la gestion des fonds Moorea GAP s’inscrit dans une approche centrée autour de la gestion des budgets de risques confiés au sein des différents profils. Le suivi rigoureux des positions et des sous jacents sélectionnés est important.

 

Comment est assuré le suivi des risques liés aux fonds sous-jacents?

Après une due diligence opérationnelle et financière de l’univers d’investissement des fonds et ETFs réalisée par les experts de Lyxor de façon indépendante, une analyse détaillée est faite afin d’assurer que les véhicules sélectionnés soient en adéquation avec les vues de marchés.

L’équipe d’analystes de Lyxor assure en continu le suivi de l’univers de fonds afin de détecter notamment les déviations potentielles de style de portefeuille des fonds sélectionnés ou encore proposer de nouveaux fonds en fonction des opportunités de marché.

 

Riche en incertitudes politiques, l’année 2016 et le début d’année 2017 ont présenté de nombreux défis: comment les fonds ont-ils navigué dans cet environnement difficile ?

L’année 2016 et le début de l’année 2017 ont été marqués par de nombreux bouleversements politiques: le Brexit, l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche et l’issue des élections présidentielles françaises, longtemps incertaine, ont rendu les marchés fébriles et difficilement prévisibles. Une nouvelle fois, la situation géopolitique a fortement influencé les marchés financiers.

Les fonds Moorea GAP ont su naviguer avec agilité dans cet environnement mouvementé et remplir leur objectif: depuis leur lancement en mai dernier, les profils Balanced et Growth délivrent respectivement 4,42% et 8,38%*, avec une volatilité limitée (au 30/06/2017, part Retail Euro). La volatilité est la propension d'un titre à s'écarter de son cours moyen au cours d'une période donnée.

« L’année 2016 et le début de l’année 2017 ont été marqués par de nombreux bouleversements politiques. Les fonds Moorea GAP ont su naviguer avec agilité dans cet environnement. »

 

Quels sont les principaux éléments ayant contribué à cette génération de performance ?

Depuis le lancement, les fonds se sont adaptés en continu aux évènements de marché :

  • Dès le lancement du fonds par exemple, en réaction aux incertitudes liées au référendum britannique sur le Brexit, les fonds ont adopté une approche défensive (voir (1) dans le graphique ci-dessous). Ils ont opté pour une sous-pondération sur les actifs à risques (40% d’actions pour le profil Balanced) et limité l’exposition aux actions britanniques à 3,6% du portefeuille, réduisant ainsi la sensibilité du portefeuille au résultat de la victoire du « Yes ».
  • Suite à l’annonce de l’élection de Mr Trump aux Etats-Unis, les fonds ont fortement renforcé l’allocation en actions (voir (2) dans le graphique ci-dessous) sur les 3 profils et notamment sur le profil Balanced (passant à 50%). De plus, l’exposition aux actions Nord Américaines a été augmentée de 12% à 18% du portefeuille. Cette décision de gestion a contribué d’une manière importante à la performance du compartiment Dans ce contexte, la sélection de fonds associée s’est avérée elle aussi judicieuse avec le fonds Robeco BP US Premium Equities.
  • Depuis le début de l’année 2017, et malgré les incertitudes liées aux échéances électorales françaises, les fonds ont conservé une allocation conséquente sur les marchés actions (50% pour le profil Balanced), qui a été renforcée graduellement notamment à l’issue du premier tour pour atteindre 53% (voir (3) dans le graphique ci-dessous). Ceci a permis aux fonds de bénéficier à plein de l’effet rattrapage observé sur les marchés actions européens depuis l’annonce des résultats du 1er tour, tendance qui selon le gérant devrait perdurer: les valorisations attractives des actions européennes et les résultats des entreprises, notamment leurs marges bénéficiaires en nette progression, devraient continuer à générer de la valeur.
  • Au niveau sectoriel, une rotation en matière de style a été engagée le mois de novembre 2016, après avoir constaté un engouement des marchés pour les valeurs cycliques au détriment des valeurs plus défensives. Ainsi, afin d’accompagner ce mouvement, les expositions aux valeurs de croissance européennes ont été diminuées au bénéfice d’un ETF actions européennes « value » qui est toujours en portefeuille.

Moorea Global Balanced Allocation Portfolio
Evolution de l’allocation actions et de la valeur liquidative depuis le lancement

Source : Société Générale Private Banking, 30/04/2017
* Les chiffres d’évolution et les rendements mentionnés sont nets de frais de gestion, mais ne prennent pas en compte les coûts d’entrée et les taxes applicables. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les chiffres d’évolution et les rendements sont en euro et prennent en compte les bénéfices réinvestis.

 

Quel est le positionnement actuel et comment les fonds peuvent-ils en tirer parti ?

Le redémarrage du cycle économique et de l’inflation justifie l’exposition en faveur des marchés actions. La préférence va aux pays développés et plus particulièrement pour la zone euro où le multiple de valorisation est plus attractif que la moyenne mondiale, et les marges bénéficiaires s’améliorent.

Cette embellie économique, la hausse de l’inflation et les nouvelles politiques économiques pèseront désormais sur les obligations d’Etat, alors que les obligations de type « Investment Grade »* devraient en tirer parti. C’est pour cette raison que les expositions sur les obligations souveraines ont été diminuées. De ce fait, les fonds privilégient les émetteurs « Investment Grade » et recherchent les moteurs de performances complémentaires, tels que la dette subordonnée bancaire.

*Ces obligations sont émis par des organismes bien notés par les agences de notation financières et sont donc perçues comme moins risquées.

 LES POINTS CLÉS

 • Une nouvelle génération de fonds multi-classes d’actifs
 • Des investissements effectués au travers de fonds en architecture ouverte / ETFs à
 des niveaux de frais institutionnels.
 • Une gestion active de l’allocation entre classes d’actifs et de la sélection des sous-
 jacents, reflets des anticipations des professionnels de la Société Générale Private
 Banking, en tant que promoteur de la gamme de fonds Moorea Fund.
 • 3 différents profils de risque : conservative, balanced, growth
 • Un processus rigoureux de gestion de portefeuille associé à un suivi complet des
 risques
du portefeuille.
 • Une transparence et un accès simplifié : liquidité quotidienne, SICAV UCITS.

 

 LES RISQUES ASSOCIÉS

 La gestion sera principalement exposée aux risques suivants :

 Risque de marché: La possibilité pour un investisseur d’endurer des pertes liées à des facteurs
 qui affectent la performance sur les marchés financiers. Ces risques ne peuvent pas être éliminés
 par le processus de diversification. Le compartiment n’offre
 pas de garantie en capital. La
 performance est sujette aux fluctuations des marchés pouvant l’amener à ne pas restituer le
 capital investi.

 Risque de crédit: Il se réfère à la probabilité que le Compartiment puisse perdre de l’argent si un
 émetteur se trouve dans l’incapacité de satisfaire ses obligations financières, telles que le
 paiement du principal.

 Risque de liquidité: La possibilité qu’une position dans le portefeuille ne puisse être cédée,
 liquidée ou clôturée pour un coût limité et dans un délai suffisamment court.

 Risque de contrepartie: Il se réfère au fait qu’une transaction puisse faillir à ses obligations avant
 que la transaction ait été réglée de manière définitive sous la forme d’un flux financier.

 Risque opérationnel: Il se réfère à une défaillance ou à un retard dans le système, les processus
 et les contrôles du Compartiment ou de ses prestataires de services, lequel pourrait entraîner des
 pertes pour le Compartiment.

 Risque de Concentration: Il se réfère au risque d’être soumis à des pertes significatives si le
 Compartiment détient une position importante dans un investissement qui subirait une diminution
 de sa valeur ou qui serait autrement affectée, y compris par le
défaut de l’émetteur.

 

INFORMATIONS ESSENTIELLES

  Moorea Global Conservative
Allocation Portoflio
Moorea Global Balanced
Allocation Portoflio
Moorea Global Growth
Allocation Portfolio
 Période
 d’investissement
 recommandée
3-5 ans 3-5 ans 5-7 ans
 Code ISIN Part RE LU1506378568
(fondé le 25/10/2016) 
 LU1391858112
(fondé le 09/05/2016)
LU1391859516
(fondé le 09/05/2016) 
 Code ISIN Part RE-D LU1558111024
(fondé le 06/02/2017) 
LU1391858203
(fondé le 25/10/2016) 
LU1391859607
(fondé le 06/02/2017) 
 Frais annuel de gestion
 maximum
1,00% (incluent un maximum de commission de distribution de 0,80% payable au distributeur) 1,25% (incluent un maximum de commission de distribution de 1,00% payable au distributeur) 1,50% (incluent un maximum de commission de distribution de 1,20% payable au distributeur)
 Frais courants annuels
 estimés
Capitalisation: 2,09% - Distribution: 2,09% Capitalisation: 2,27% - Distribution: 2,00% Capitalisation: 2,78% -Distribution: 2,75%
 Droits d’entrée 5% (max) 5% (max) 5% (max)
 Droits de sortie Néant Néant Néant
 Forme légale  UCITS Luxembourg SICAV
 Société de gestion  Societe Generale Private Wealth Management S.A.
 Gérant  SG 29 Haussmann
 Dépositaire &
 Valorisateur
 Societe Generale Bank & Trust S.A.
 Echéance  Aucune
 Devise  EUR
 Nombre de parts
 minimum à la
 souscription
 1 part
 Montant minimum à la
 souscription
 250 EUR 
 Valeur initiale de l’actif  250 (1 part) La valeur liquidative du compartiment est publiée dans l’Echo
 & de Tijd et sur www.sgpwm.societegenerale.com; Elle est par ailleurs
 disponible gratuitement auprès de votre service financier
 Société Générale Private Banking Belgique.
 Valorisation  Quotidienne
 Souscriptions/rachats  Quotidienne
 Fiscalité  Le traitement fiscal dépend de la situation personnelle et est susceptible
 d’être modifié à l’avenir.
 TOB : Dans la part capitalisation il y a 1,32% en cas de vente
 (max. 4 000 EUR) et 0% dans la part distribution.
 Précompte Mobilier :
 • Plus-values : En cas d’investissement par le fonds de plus de 25% dans
 les produits à taux fixe, les personnes physiques qui ont investi dans ce
 compartiment paient un précompte mobilier de 30% sur les revenus qui –
 pendant la durée de ‘possession’ – résultent des produits à taux fixe
 investis dans le compartiment.
 • Dividendes : Un précompte mobilier de 30% sur la valeur des
 dividendes dans les parties distributions.
 Traitement des plaintes  En cas de plainte, vous pouvez vous adresser en premier lieu au Service
 de gestion des plaintes Société Générale Private Banking:
 customercare@sgpriv.be. Si vous n’obtenez pas satisfaction, contactez
 l’Ombudsman: ombudsman@ombudsfin.be

 

A PROPOS DE MOOREA FUND

Société Générale Private Wealth Management (SGPWM) est une société de gestion, filiale de Société Générale Bank and Trust basée au Luxembourg. Créée en 2009, SGPWM gère prés de 4 milliards d’Euros en décembre 2016. SGPWM a notamment conçu la SICAV de droit Luxembourgeois UCITS, Moorea Fund, permettant d’accéder, aux expertises de gestion de Société Générale Private Banking en actions, obligations, multi-classes d’actifs et performance absolue.


DISCLAIMER


Avertissement concernant les risques
Le contenu de ce document n’est pas destiné à fournir un service d’investissement ou un conseil en investissement. Les informations contenues visent à mettre à la disposition du lecteur les informations pouvant être utiles à sa prise de décision. Les informations sur les performances passées éventuellement reproduites ne garantissent en aucun cas les performances futures. Le lecteur est averti que la passation d’ordres de bourse requiert une parfaite connaissance de la réglementation et du fonctionnement des marchés. Avant d’investir, il doit avoir conscience des fluctuations rapides qui peuvent intervenir sur certains marchés et de leur caractère spéculatif ou de leur manque de liquidité. Certains actifs ou catégories d’actifs mentionnés dans le document peuvent ne pas être des investissements appropriés pour le lecteur. Dans certains cas, l’investissement effectué comporte même un risque de perte élevé indéterminable, susceptible d’excéder l’investissement initial. Par conséquent, avant de prendre une décision d’investir, le lecteur est tenu de s’adresser à son conseiller en investissements ou intermédiaire financier, pour obtenir des conseils personnalisés de manière à pouvoir apprécier les caractères des investissements envisagés et les risques particuliers inhérents à ces investissements, afin de déterminer si l’investissement envisagé est compatible avec son profil et ses objectifs d’investissement.

Risques potentiels d’investissements
Risque de contrepartie, risque de liquidité, risque de crédit, risque opérationnel, risque de marché et risque de concentration.

Définition du niveau de risque et rendement UCITS
Cette classification du risque est un Indicateur Synthétique de Risque et de Rendement (SRRI) comme requis pour les OPCVM UCITS. Le compartiment a été défini comme un compartiment de performance absolue comme requis par les directives du Comité Européen des Valeurs Mobilières (CEVR). Le SRRI a été calculé en se basant sur la volatilité historique mensuelle sur cinq ans de portefeuilles gérés selon la même stratégie. Le calcul de l’indicateur de risque et de rendement pour les OPCVM doit être fait en suivant la grille d’intervalles de volatilités annualisées comme présenté ci-après. Cette grille donne des intervalles qui reflètent l’augmentation du niveau de risque supporté par le compartiment, donc la position de celui-ci dans l’échelle de risques. 1 Moins de 0,50% 2 Entre 0,50% et 2% (exclus) 3 Entre 2% et 5% (exclus) 4 Entre 5% et 10% (exclus) 5 Entre 10% et 15% (exclus) 6 Entre 15% et 25% (exclus) 7 Plus de 25% Avant de souscrire, nous vous invitons à consulter le prospectus complet du compartiment, le DICI, les rapports périodiques, les états financiers annuels ainsi que les statuts, disponibles gratuitement en français auprès du service financier Société Générale Private Banking Belgique, et du siège de Moorea Fund. Le Document d’Information Clé aux Investisseurs doit être lu avant toute décision d’investir.